"Hemingway disait que le combat sentait l’homme

et que l’odeur de l’homme

nous rappelle à ce que nous sommes,…

des petits êtres qui se débattent dans le cosmos

et qui parfois sentent mauvais.

 

Il y a, sur les plateaux de cinéma,

cette odeur âcre,…

cette odeur d’hommes et de femmes

travaillant en meute…

leurs regards dressés vers un objectif

unique et commun…

celui de la caméra."

​© Copyright Fous Sans Blanc. tout droits réservés.

Don 100% reversé aux FSB

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now