Extrait de texte...

Les histoires aux FSB n'ont jamais été limpides, mais ce spectacle est un sommet d'images, de fantasmes et de rires sans queue ni tête.

Je me souviens d'une comédienne qui jouait du piano pendant que les autres tiraient l'instrument avec une corde à cheval.

Je me souviens d'une comédienne en mini-jupe qui regardait jouer Guillermo Vilas au tennis

Je me souviens aussi de Jean Baptiste qui jouait une scène de l'Avare

Pour le reste, je me souviens que c'était le début.